• Non classé

    Réussir ses semis

    Tout est question de choix : la taille de godet, plus petit on gagne de la place et on peut en faire un paquet (ex laitues), plus gros pour les plantes frileuses qui devront attendre mi mai avant de rejoindre la terre. Je recycle mes gros pots de yaourts, que je perce au fond pour drainer, afin d’y mettre mes semis de tomates, melon, concombre, courgette, potimarron, butternut… Je les mets bien au chaud derrière une fenêtre bien ensoleillée et je les surveille attentivement car ça se dessèche vite. Je les arrose par dessus au début au moyen d’un spray, puis quand les premières feuilles sont bien installées, je les…

  • Non classé

    Le plan de culture phase 2

    Après avoir décidé qu’elles sont les plantes qui m’intéressent et qui se plairaient chez moi : je commande. En effet, inutile de prendre des plantes inadaptées à votre sol ou climat… je suis à 750 m d’altitude du coup sans équipement exit les frileuses. Personnellement je prends pas mal de semences chez kokopelli que j’encourage dans leur action. Ensuite vient le gros boulot de « Où, combien, quand et la fréquence de renouvellement » (si vous mangez des salades il faut en ressemer régulièrement sinon on arrive vite à court!). Il faut aussi veiller dans certains cas à faire des associations bénéfiques, une rotation sur les plantes qui ont des parasites qui…